6. Les enfants, encore et toujours                                     page 35

Le château continue 

d’accueillir

Dans l’après-guerre, avec le départ des enfants des Asturies, ce sont des enfants orphelins de mineurs résistants français qui ‘investissent’ les lieux. Une école a été intégrée à l’établissement, lui-même animé pendant des années par d’anciens résistants et déportés dévoués à la cause des enfants en difficulté, et avec des méthodes novatrices.

 

Dans les années 1950, le château s’ouvre à tous les enfants de mineurs afin de leur procurer « plein air, lumière, bonne nourriture, joie et éducation ». Le but est de les préserver la tuberculose, qui sévit cruellement à l’époque.

 

Le château devint donc non pas un sanatorium, mais un aérium, puisque les enfants ne présentaient aucun symptôme. Ils y restaient entre 3 mois et un an, le temps de se prémunir contre la maladie. En 1961 plus de 500 enfants en avaient bénéficié, séjour qui était entièrement gratuit pour les familles
(Carte postale des années 1970)

image page 35
Avec le déclin de la maladie, l’établissement (devenu institut médico-pédagogique, I.M.P.)
se concentre sur l’accueil « d’enfants inadaptés ».
En même temps se développe le volet de formation professionnelle. Des travaux de construction et d’agrandissement sont entrepris.

Pendant quelques années à partir de 1980 les équipements sportifs du château (piscine, gymnase, terrain de football) sont ouverts périodiquement au public. Les enfants de l’Association Urac-Sendère ont ainsi participé à des fêtes au château, notamment au moment du carnaval, et les adultes y ont profité de séances d’aquagym.

Actuellement le château appartient à l’AMEFPA (Association des Mineurs pour l’Enfant, la Familles et les Personnes Âgées), et les divers services d’aide, d’accompagnement et de formation d’enfants et d’adolescents sont financés par la Sécurité Sociale. Il propose 121 places, dont 34 en internat de semaine.

 
Cette page fait de nombreux emprunts au texte de Danielle Sindic, Le Château d’Urac (1989). Pour d’autres informations on peut aussi consulter le site : http://www.chateau-urac.org/



6. Les enfants, encore et toujours                                                 page 36


image p36





6. Les enfants, encore et toujours                                                 page 37

image page 37

Extrait de Le Château d’Urac, Danielle Sindic


REVENIR AU SOMMAIRE DU RECUEIL